À deux pas de la Seine et en plein cœur du quartier latin on retrouve la rue de Pontoise, petite rue typique du Paris des cartes postales. Bien installé au centre de la rue, Le Petit Pontoise, l’un des derniers bistrots parisiens avec son charme désuet, nous transporte dans un autre temps.

team-member-img

Au fil des années

Au fil des années, ce petit local de la rue de Pontoise a vu bon nombre de commerces que seuls les pavées de la rue ont encore en mémoire. C’est Philippe Tondeta, cuisinier d’un autre temps avec ses plats simples et francs qui investit le lieu et créé le Petit Pontoise avec sa sélection de vins des belles régions de France, le tout dans un cadre chaleureux.

team-member-img

Une histoire de famille

Depuis les propriétaires se sont succédés mais tous avaient en commun l’envie de garder l’authenticité de ce lieu et de sa cuisine populaire et conviviale qui sont un trésor de la gastronomie française. Le Petit Pontoise est aujourd’hui une histoire de famille, celle de deux frères aux parcours différents que Le Petit Pontoise a réuni.

team-member-img

Alexandre, le cadet

Alexandre commence à travailler très tôt en cuisine, d’abord au contact du chef authentique Jean Yves Johanny avec qui il comprend qu’il fera de la cuisine son métier. En 2008, il intègre la brigade du Chef Guy Martin du Grand Véfour (deux** Michelin). De commis, il gravit les échelons jusqu’à chef de partie. Alexandre travaille ensuite au Ministère du travail en tant que sous-chef sous la direction de Guillaume Gomez puis à l’Atelier de Joël Robuchon à Londres en tant que senior chef de partie (deux** Michelin). Il participera pendant deux ans à l’ouverture du Café Français à Paris, où il rencontre Jean François Piège et Thierry Burlot.

Comme de nombreux chefs, le retour au produit, à l’authentique et à la tradition trotte déjà dans sa tête et il rêve de son propre restaurant. En 2015, Alexandre embarque son frère Jonathan alors consultant en finance dans l’aventure du Petit Pontoise et ils deviennent la troisième génération de propriétaires du bistrot parisien.